In pre-funding

Blanchisserie de Paris
Obligations convertibles en actions

Favorite 418
  • Decent work and economic growth
  • Industry, innovation and infrastructure
  • Responsible consumption and production
Impact category Agriculture & Industries Degree of maturity Développement

Pitch

Presentation

Créée en 2010 par Cyril Corria, la Blanchisserie de Paris (BDP) est une PME industrielle qui propose des services d'entretien et de location de linge de haute qualité pour les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration en région parisienne.  Entreprise à mission depuis décembre 2023, la BDP a su démontrer son engagement en mettant la responsabilité environnementale au cœur de sa stratégie industrielle, notamment par la gestion efficace des ressources telles que l'eau, l'énergie et les rejets des eaux usées. L’entreprise possède aujourd‘hui 2 sites industriels dans l’Essonne (91) grâce auxquels elle atteint un chiffre d’affaires (CA) de 9,7M€ en 2022, soit une croissance annuelle de 110% ! Avec un vaste réseau de plus de 200 clients composé en partie de chaînes d’hôtels prestigieuses (Marriott, Hyatt, Saint James, etc.), la BDP a su assurer des revenus récurrents grâce à des contrats exclusifs de 3 ans. Faisant face à une clientèle grandissante, la PME a atteint 100% de ses capacités industrielles sur ses 2 sites actuels, et cherche à acquérir un nouveau site de production de 7600m2 dans la ville de Grigny lui permettant de presque doubler sa capacité de production et d’améliorer ses marges globales. L'ouverture de ce site aurait un impact social territorial significatif pour la ville de Grigny, avec un objectif de création de 350 nouveaux emplois, contribuant ainsi à réduire le taux de chômage dépassant les 20%. Afin de financer l'acquisition de ce site, la BDP vise un tour de table de 5 M€ dont 1,5M € en obligations convertibles auprès des investisseurs LITA.co et le reste auprès de fonds d’investissements à impact.

Contribuez au financement d’une PME rentable et écologiquement responsable, afin de favoriser la création d’emplois en Ile de France !

La Blanchisserie de Paris est une PME industrielle située en Essonne
1/2

Follow the project on:

Team

3 co-fondateurs, 170 salariés

La Blanchisserie de Paris dispose d’une équipe de management expérimentée et soudée justifiant de plusieurs années d’expertise dans le secteur. La création est portée par 3 associés Cyril Corria (gestion, commerce), Nicolas Joyeux (Ingénieur, process, matériels), Martial Zonzini (comptabilité, contrôle de gestion). Cyril et Martial sont amis d’enfance. Cyril et Nicolas se sont rencontrés dans le cadre professionnel. Cyril, ancien employé du groupe Elis, a un parcours autodidacte. Il a commencé en tant que chauffeur livreur pour ensuite devenir chef de service clients. Il rencontre Nicolas lorsqu’il est directeur de services clients chez RLD où Nicolas poursuit son parcours étudiant en cursus ingénieur en industrie. Martial est chef comptable avec 14 ans d’expérience en cabinet d’expertise comptabilité. L'équipe est complétée par 170 collaborateurs participant au bon fonctionnement de la BDP, et des postes clés de dirigeants ont été recrutés (RH, commercial, service client, etc.) afin d'étoffer la gestion de l'entreprise.

Cyril Corria
Fondateur Président Directeur général associé
Nicolas Joyeux
Directeur de Production et associé
Martial Zonzini
Directeur Administratif et Financier et associé

Challenges

Avec 2,5 millions d’emplois industriels détruits sur ces cinquante dernières années, l’industrie française a été particulièrement affectée, au point de voir sa part du produit intérieur brut (PIB) passer de 22% à 11%. Ne facilitant pas l’affaire, les emplois traditionnels en blanchisserie industrielle peuvent  exposer  les travailleurs à des conditions de travail dangereuses (manipulation de charges lourdes, tâches répétitives) ou à des produits chimiques pouvant nuire gravement à leur santé (irritations cutanées, problèmes respiratoires, etc.). De plus, l’industrie de la blanchisserie a une dimension environnementale en s’approvisionnant en eau du réseau de distribution public, en eau de nappe et éventuellement en eau de surface. En Europe, près de 42 millions de m3 par an d'eau sont utilisés par le secteur. De plus, les rejets chimiques issus de l’activité des blanchisseries ont un impact négatif sur les stations d’épuration collectives. Ces rejets terminent alors leur trajet dans l’environnement et affectent directement le milieu aquatique, les écosystèmes et donc notre santé.

Solutions

Devenue entreprise à misison au début du mois de décembre 2023, la Blanchisserie de Paris s'est distinguée de l'industrie en adoptant une approche écologique et sociale clairement définie. Ses efforts environnementaux incluent une consommation d’eau amoindrie (moins de 4 L/kg de linge lavé dans le tunnel de lavage, nouvelle gamme de produits qui se rincent très facilement, utilisation limitée de chlore), un processus basse température et de récupération de la chaleur, et une limitation des rejets des eaux usées (régulés de manière à maintenir un pH inférieur à 8,5 afin d’éviter l'acidification ou l'alcalinisation excessives des eaux rejetées). L’entreprise utilise également une gamme de produits chimiques formulés sans substances nocives pour l’environnement, dont de l’eau oxygénée et une lessive Éco-labellisée. L’utilisation de ces produits ainsi que les processus de basse température permettent notamment d'augmenter la durée de vie du linge (utilisé entre 200 à 250 fois), qui est ensuite recyclé à 80% grâce à un partenariat avec la coopérative Cibutex. L’axe social de la BDP se traduit par la création de 350 emplois grâce à l’ouverture de son nouveau site industriel à Grigny, une des villes les plus pauvres de France selon l’Observatoire des Inégalités dans laquelle 44% des habitants vivent sous le seuil de pauvreté. et où le taux de chômage est supérieur à 20%. Un projet de centre de formation professionnel pour les quartiers difficiles est en cours avec la mairie de Grigny et la BDP développe un réseau de partenaires dans la réinsertion permettant de mettre en place des stages ou formations afin de recruter sur certains postes. L’entreprise est également en cours d’obtention d’agrément en ESS avec la volonté d'être un acteur sur le volet de l'handicap.

Economic model

Le chiffre d’affaires de la société est généré à travers la signature d’un contrat de location et de nettoyage de linge d’une durée de deux à trois ans renouvelables avec des clauses personnalisables pour répondre aux besoins spécifiques des clients. Le nombre de clients a fortement augmenté d’année en année, avec un recentrage marqué dans le secteur de l’Hôtellerie sur une clientèle haut-de-gamme (établissements 4 et 5 étoiles). BTP poursuit également une diversification dans le secteur aérien (appel d’offre en cours avec Air France) et de la santé (un premier appel d’offre gagné en 2023). De plus, l’entreprise évolue dans un marché en croissance (+13% entre 2023 et 2025) avec un taux de couverture insuffisant en Île-de-France présentant des opportunités d’exploitation. Entreprise mature avec plus de 10 années d'existence, la BDP a su démontrer sa capacité d’obtention de nouveaux clients, doublant leur nombre entre 2018 et 2023. Cependant la PME a atteint un seuil capacitaire qui empêche son EBE de croître (actuellement à 1,66M€, soit une marge de 17%), justifiant la volonté d’ouvrir un nouveau site industriel. L’objectif du nouveau site à Grigny est de permettre à Chilly 1 (premier site industriel de BDP) de travailler à sa capacité optimale et augmenter la capacité de production totale pour atteindre 45 t/jour d’ici mai 2024 dont 22t/jour à Grigny. La croissance de la capacité de production combinée à l’acquisition de nouveaux clients permettrait à l’entreprise d’atteindre un CA multiplié par quatre en 2027, soit 38M€. Au total, l’entreprise devrait voir son chiffre d’affaires augmenter dans les prochaines années avec un taux de croissance annuel moyen de 28%.

Long term impact

Société à mission, la BDP a inscrit son engagement social et environnemental dans ses statuts, à travers plusieurs piliers :

- Création d'emplois au sein du nouveau site :
l'ouverture du site de Grigny permettrait la création de 350 nouveaux emplois. Cela contribuerait à réduire le taux de chômage élevé (20 %) dans la région et à créer des opportunités de formation professionnelle.

Respect des meilleurs standards en matière d’Ecolabel  : limite la toxicité des milieux aquatiques, réduit l’impact énergétique et écologique (eau, énergie et rejets), et augmente la durée de vie du linge. 

- Acteur de la réinsertion professionnelle : La BDP est en contact avec des établissements et services d’aide par le travail (ESAT) ainsi que des centres de réinsertion pour la création de stages et formations pour recruter sur certains postes. Un projet de centre de formation professionnel est également en cours en partenariat avec la mairie de Grigny.

150 Jobs created or secured
À un an après la levée de fonds
300000 Litres d'eau économisés
À un an après la levée de fonds

Transaction

Reasons to invest

Register or sign in to LITA.co and complete your account to see the information available on this page.

Q&a

Register or sign in to LITA.co and complete your account to see the information available on this page.
Fundraising goal
€ 1 500 000
Min. goal
€ 1 000 000
Max. goal
€ 2 000 000
Financial benefits
Annual interest rate of 9% over 5 years
Min
€ 200.00
Max
€ 300 000.00
Log in or Register to simulate my financial benefit
Investing in unlisted companies carries the risk of losing all the money invested.